Euthyrox ou ancien Levothyrox et nouveau Levothyrox, qu’est ce qui se passe ?

Levothyrox nouveau

Vous avez sûrement entendu parler du nouveau Levothyrox et de l’ancien Levothyrox ou Euthyrox dans les média. Ou vous êtes peut-être vous-même traité par ce médicament. Vous vous demandez ce qu’il en est ? Voici quelques éléments d’information.

Le Levothyrox, c’est quoi ?

Le Levothyrox est un médicament indiqué en cas d’hypothyroïdie (insuffisance de sécrétion de la glande thyroïde) et en cas de circonstances associées ou non à une hypothyroïdie où il est nécessaire de freiner la sécrétion de TSH (hormone qui stimule la glande thyroïde). Le principe actif du Levothyrox est la lévothyroxine, une hormone thyroïdienne de synthèse à marge thérapeutique étroite.

Un médicament à marge thérapeutique étroite

Le Levothyrox fait partie des médicaments dits à marge thérapeutique étroite. Un médicament à marge thérapeutique étroite est un médicament pour lequel la différence entre la dose efficace et un sous-dosage ou un sur-dosage est faible. Il faut pour que le médicament soit efficace que la concentration dans l’organisme soit précise, ni trop, ni pas assez, juste ce qu’il faut. Un sous-dosage entraîne une efficacité moindre et un sur-doge des effets secondaires indésirables.

Dans le cas du Levothyrox, quelques microgrammes de plus suffisent à provoquer des symptômes qui peuvent toucher l’ensemble de l’organisme car les hormones thyroïdiennes influencent de nombreuses fonctions du corps humain : production d’énergie, de chaleur, action sur les muscles, le cœur, le tube digestif, les cheveux etc.

Modification de la formule du Levothyrox

Une nouvelle formule de Levothyrox comprimés sécables a été mise à disposition à partir de fin mars 2017. Elle se caractérise par une amélioration de la stabilité en substance active durant toute la durée de conservation du produit et par la suppression d’un excipient à effet notoire, le lactose.

Le changement d’excipient peut modifier la façon dont le corps absorbe le principe actif et donc l’efficacité du médicament en modifiant la concentration en principe actif dans l’organisme.

La conduite à tenir

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé ou ANSM recommande de consulter son médecin et de réaliser un contrôle de TSH (hormone stimulant la thyroïde) via une prise de sang. Si l’organisme ne s’adapte pas tout seul au changement au bout de quelques semaines, il peut être nécessaire d’ajuster les dosages.

Euthyrox, le retour de l’ancien Levothyrox

Si vous rencontrez des effets indésirables avec le nouveau Levothyrox, il est recommandé en 1ère intention de réaliser un contrôle de TSH et d’ajuster le dosage si besoin. En effet le retour de l’ancien Levothyrorx sous la marque Euthyrox qui sera importé d’Allemagne n’est que temporaire et les stocks sont très limités.

Si, après un contrôle et un ajustement éventuel du dosage, les effets indésirables persistent une alternative plus durable que l’Euthyrox sera prochainement disponible. Le laboratoire Sanofi va mettre sur le marché une alternative au Levothyrox, le L-Thyroxin henning, sous forme de comprimé sécable. Ce médicament sera disponible à partir de mi-octobre avec des excipients différents de ceux utilisés dans le nouveau Levothyrox.

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.