Comment réduire les risques d’apparition de diabète ?

Diabète, glycémie, pharmacie

Les risques du diabète sont de plus en plus élevés. Aujourd’hui, 382 millions de personnes souffrent de diabète, dans le monde. En 2050, on estime que plus de 592 millions de personnes pourraient être touchées, ce qui placerait cette maladie comme première cause de décès et d’invalidité. (1) Aussi est-il important de s’informer à l’occasion de cette journée mondiale (qui a lieu le 14 novembre chaque année) pour avoir conscience des risques et vous en prémunir.

Qu’est-ce que le diabète ?

Il s’agit d’une maladie chronique qui peut survenir lorsque le pancréas ne peut plus assurer la production de l’insuline en quantité suffisante. Le diabète apparaît également lorsque l’organisme n’arrive plus à se servir de l’insuline pour réguler son taux de sucre aussi appelé glycémie. L’organisme doit conserver un certain équilibre glycémique pour ne pas flancher dans un état diabétique.

La résultante de ces deux dysfonctionnements est un taux de sucre élevé dans le sang, une hyperglycémie, conséquence d’un problème avec l’insuline. Or, c’est cette hormone qui permet de transformer le glucose en énergie. Si le glucose ne peut subir de transformation, il sera alors stocké induisant ainsi l’hyperglycémie qui peut être néfaste pour la santé. Si vous voulez connaître en savoir plus, consultez notre article parlant du diabète (causes, symptômes, traitements).

Les différents stades et types de diabète

Prédiabète : dans ce cas, on observe une glycémie élevée mais pas suffisamment encore pour diagnostiquer un diabète. Ce prédiabète doit être considéré comme un signal d’alerte.

Diabète de type II : c’est le type de diabète le plus courant et il apparaît généralement à l’âge adulte, vers 40 ans.

Diabète de type I (également appelé insulinodépendant) : moins courant, il touche particulièrement les jeunes enfants, les adolescents et les jeunes adultes. Cette forme de diabète est causée par l’absence de production d’insuline. Pour recevoir de l’insuline, la personne diabétique devra donc effectuer des injections quotidiennes d’insuline. Cette défaillance en insuline est due au système immunitaire qui détruit les cellules bêta du pancréas. Or ce sont ces cellules qui génèrent de l’insuline.

On trouve également un dernier type de diabète, le diabète gestationnel, qui apparaît durant la grossesse.

Les facteurs de risques du diabète

Les risques de développer un diabète de type II sont plus élevés selon votre mode de vie adopté.

Vous avez plus de chances de développer un diabète de type II si le mode de vie se compose d’une mauvaise alimentation et d’absence d’activité physique. Être sujet à une intolérance au glucose ainsi que la présence d’antécédents du diabète, dans votre famille, peut accroître vos chances de développer un diabète de type II. Enfin, il faut savoir que l’origine, l’âge et une alimentation déséquilibrée pendant la grossesse impactent également l’apparition de ce type de diabète. (2)

Pour un diabète de type I, il a été établi que les facteurs environnementaux et d’hérédité augmentaient les chances de son apparition.

Les symptômes du diabète et le dépistage

Pour déceler un diabète, vous pouvez être attentif sur ces signes qui caractérisent un diabète :

  • Votre âge peut être un facteur de risque car le diabète de type II est plus fréquent chez les plus de 40 ans
  • Vous constatez une perte de poids
  • Votre soif et votre faim sont excessives
  • Vous avez souvent envie d’uriner
  • Vous fatiguez facilement
  • Votre vision est parfois troublée
  • Vous avez du mal à vous concentrer
  • Votre cicatrisation est lente
  • Vous souffrez d’une hypertension artérielle
  • Vous êtes fréquemment sujet à des vomissements, des douleurs au ventre et à des infections
  • Vos pieds et vos mains s’engourdissent régulièrement
  • Vous avez eu un diabète gestationnel pendant votre grosse ou avez donnez naissance à un bébé de plus de 4 kg

Si vous constatez l’apparition de ces symptômes, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Néanmoins, parfois cette maladie est asymptomatique pour certains, c’est-à-dire qu’elle ne révèle pas de symptômes apparents et que seul un examen clinique peut déceler ou non la présence de diabète. Seule une prise de sang permet de diagnostiquer définitivement un diabète. Il est prouvé que commencer à soigner le diabète au plus tôt dispense la personne de certaines complications, inexorables au diabète (infections, dysfonctionnements vasculaires etc.)

Contrairement au diabète de type II, le diabète de type I apparaît généralement soudainement. Il est donc difficile de le déceler et donc de s’en prémunir. Néanmoins si certains des signes présentés précédemment ont lieu, consultez un médecin rapidement.

Conséquences du diabète

Sur le long terme, des complications peuvent apparaître sur différentes zones du corps :

  • Au niveau des yeux, des lésions rétiniennes, une dégradation de la vision, l’apparition de glaucomes ainsi que des maladies comme la cataracte sont parfois observées.
  • Les personnes diabétiques peuvent aussi éprouver des douleurs aux nerfs. On parle alors de neuropathie.
  • Les reins sont aussi touchés. En effet, ses petits vaisseaux sanguins responsables de la filtration des protéines, se dégradent.
  • Le cœur et les artères accusent un risque d’athérosclérose, une hypertension artérielle et une augmentation du mauvais cholestérol.

Le traitement de la personne diabétique

Malheureusement, on ne peut pas encore guérir le diabète, on doit s’en accommoder et être traité au quotidien.

Pour un diabète de type II, il faudra contrôler sa glycémie en suivant un régime alimentaire spécifique, bannir la sédentarité et surveiller son taux de glucose. Si l’application d’un mode de vie sain ne suffit pas au traitement, on peut prescrire des médicaments pour le compléter. Ces médicaments contribuent à réguler la glycémie.
Pour le diabète de type I dit insulinodépendant, la personne doit contrôler sa glycémie et effectuer régulièrement des injections d’insuline.

Comment se prémunir des risques du diabète ?

Le diabète de type I est impossible à prévoir puisqu’il peut surgir soudainement. On ne peut encore établir de réelles causes de la destruction des cellules qui produisent l’insuline. On ne peut donc pas s’en prémunir.

Pour le diabète de type de II, un mode de vie sain peut vous préserver des risques du diabète. Une activité physique régulière et une alimentation saine vous prémunissent des dangers de cette maladie. Par ailleurs, il faut agir contre le surpoids et l’obésité car la masse graisseuse inhibe l’action de l’insuline.

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.