La diarrhée: un symptôme qui nécessite un examen médical et des mesures de prévention

Diarrhée

La diarrhée est un symptôme courant et souvent passager. En revanche, elle devient chronique lorsque les selles durent depuis plus de deux semaines ou se répètent sous forme de crises dans le temps.

L’examen médical : une étape indispensable pour limiter les risques et prescrire les premiers soins

Il est indispensable de réaliser des examens médicaux afin de déterminer la cause exacte de la diarrhée. Le traitement sera alors adapté au résultat du diagnostic. Les enfants et les nourrissons atteints d’une diarrhée, quelle que soit sa forme, doivent être examinés par un médecin. Dans les pays du tiers monde, les diarrhées sont, après la pneumonie, la seconde cause de mortalité infantile (1). D’après l’Institut de la Francophonie pour la Médecine Tropicale (IFMT) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), elles sont responsables de 18 % des morts d’enfants de moins de 5 ans (2).

En règle générale, la diarrhée aiguë (passagère) guérit avec du repos et quelques changements dans l’alimentation. Contrairement aux idées reçues, la diète ne doit pas uniquement comprendre des aliments solides tels que le riz ou les pâtes. En effet, pour prévenir la déshydratation il faut dans un premier temps ingérer des aliments liquides avant d’incorporer progressivement d’autres aliments, solides cette fois. Parfois, la prise de certains traitements médicamenteux peut engendrer une diarrhée dont les symptômes cessent après l’arrêt du traitement.Il n’est pas rare de voir des médicaments qu’il faut prendre en mangeant pour éviter des troubles digestifs et des diarrhées.

La prévention comme meilleur traitement

Hormis les traitements antibiotiques (contre les bactéries) et antalgiques (anti-douloureux), il n’existe pas réellement de solutions pour traiter une diarrhée. L’Organisation Mondiale de la Santé insiste donc sur l’importance de la prévention.

  • Le problème de l’eau
    L’eau est un terrain de jeu favorable à la prolifération de bactéries. Une eau qui n’est pas traitée ou assainie accroît les risques de diarrhée. L’Organisation Mondiale de la santé (OMS) en fait d’ailleurs sa priorité en mettant en place des dispositifs d’assainissement des eaux dans les pays en voie de développement.
  • L’hygiène
    Une bonne hygiène corporelle est indispensable lorsque l’on sait que les bactéries peuvent se transmettre par contact physique entre les êtres humains. Les agents contenus dans les produits d’hygiène permettent de détruire les bactéries. Il est recommandé de se laver les mains régulièrement.
  • L’alimentation
    L’équilibre alimentaire est primordial pour éviter l’apparition d’une diarrhée. Un apport nutritionnel équilibré permet à l’organisme de fonctionner correctement et de fournir au corps tout ce dont il a besoin. Il permet d’éviter les carences (manques) susceptibles d’affaiblir les défenses immunitaires.

La cuisson des aliments, notamment des viandes, est également capitale. Les bactéries se développent au sein des cellules contenues dans ces aliments. La cuisson permet de détruire les bactéries. Ainsi, plus une viande sera cuite, moins les bactéries seront nombreuses.
Certaines personnes souffrent aussi d’intolérance à certains aliments. Nous pouvons citer le lactose, ou le gluten qui devient de plus en plus un sujet de préoccupation des français. Ces aliments peuvent donc dans certain cas causer des troubles gastriques, comme la diarrhée.

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.