Un kyste est-il dangereux ?

kyste

L’apparition soudaine de grosseurs cutanées inquiète beaucoup de patients. L’inquiétude est légitime, mais bien souvent, il s’agit d’un kyste, qui est, dans la plupart des cas, bénin. Pharmanity vous en dit plus sur ces grosseurs cutanées qui peuvent empoisonner la vie.

Qu’est-ce qu’un kyste et comment apparaît-il ?

Un kyste est une grosseur anormale qui se développe sur un tissu ou un organe du corps. Cette grosseur est fixe, de taille variable, et n’a pas de communication avec l’extérieur. Sa contenance est liquide, gazeuse ou, plus rarement, solide.

Concrètement, un kyste peut apparaître partout sur le corps. Les organes où ceux-ci se développent le plus étant le foie, les reins, les glandes mammaires, les ovaires, la thyroïde ou les os. Majoritairement bénins, les kystes sont gênants pour les patients selon leurs localisations.

Les causes d’apparition des kystes sont diverses. Ils sont dus à diverses sortes de pathologies : cela peut provenir d’un dérèglement hormonal, d’une anomalie génétique comme apparaître à la suite d’une émotion forte ou d’une infection d’un organe.

Les différents kystes

Il existe différents types de kystes. Parmi les plus fréquents, on retrouve le kyste synovial, formé à partir des membranes synoviales qui entourent les articulations. Le Kyste épidermoïde, qui se développe dans la couche superficielle de la peau. Le kyste sébacé qui se forme à partir des glandes sébacées qui sécrètent le sébum. Le kyste mucoïde situé au dos de la dernière articulation des doigts, près de l’ongle.

Les kystes peuvent être bénins ou malins. Dans le cas où le kyste est bénin, la grosseur est visible, palpable mais ne présente aucun danger pour le patient. Ces kystes partent naturellement ou à la suite d’un traitement léger. Dans le cas où ils seraient malins, les kystes sont plus dangereux et requièrent un traitement plus lourd. Les kystes sur le cuir chevelu ou sur la paupière doivent ainsi être retirés. Ils présentent un danger d’abcès, de trouble de la vue ou de tumeur pour un patient.

Comment les symptômes se manifestent ?

L’apparition d’un kyste est reconnaissable par le patient touché. En effet, la grosseur est visible et palpable, de plus, elle s’accompagne souvent de rougeurs, de gonflements et d’une augmentation de la chaleur sur la zone atteinte. Dans la plupart des cas, les kystes sont sous-cutanés, c’est-à-dire qu’ils se développent à partir de tous types de glandes. Des kystes plus spécifiques peuvent apparaître chez la femme aux ovaires et aux seins. Les kystes aux ovaires sont causés par un dérèglement hormonal, ils apparaissent au moment de l’ovulation et disparaissent lorsque les règles arrivent. Ces kystes doivent être surveillés avec attention car ils sont parfois le signe d’une infertilité ou peuvent être confondus avec une tumeur.

Les traitements adéquats

Les kystes sont facilement détectables et soignables. Les kystes internes sont eux détectables par une échographie ou un scanner. Si le kyste ne gêne pas le patient et qu’il est bénin, aucun traitement n’est proposé, car le kyste part naturellement. Lorsque le kyste gène le patient ou qu’il existe un risque pour ce dernier, le traitement consiste soit à surveiller son évolution, soit à recourir à l’application locale d’antibiotiques (pour les kystes sébacés et épidermoïdes), soit à le retirer totalement par une ablation chirurgicale, ou soit à le vider à l’aide d’une petite incision.

Sources :

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.