Les perturbateurs endocriniens : quelle est leur origine et quels sont leurs effets sur la santé ?

Perturbateur endocrinien

Les perturbateurs endocriniens, viennent empêcher le système endocrinien de fonctionner correctement. Le système endocrinien représente l’ensemble des organes possédant une fonction de sécrétion d’hormones et de cellules endocrines.

Un perturbateur endocrinien a été défini par l’OMS en 2002 comme “une substance ou un mélange de substances, qui altère les fonctions du système endocrinien et de ce fait induit des effets néfastes dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous)- populations”.

Les perturbateurs endocriniens : d’où viennent-ils ?

Leur origine peut être naturelle (hormones et phytoestrogènes). Mais elle peut aussi bien être le résultat de l’activité humaine (médicaments, produits cosmétiques, objets de consommation courante…). De cette façon, ils peuvent aussi se trouver dans l’environnement en raison de contaminations des milieux (eaux, aliments, air, poussières…)

Ces substances qui perturbent le système endocrinien altèrent certains processus comme la production, l’utilisation et le stockage de l’énergie et globalement, la régulation du métabolisme et le développement.

La santé dépend du bon fonctionnement du système endocrinien. Ainsi, certaines substances (les perturbateurs endocriniens) peuvent accroître le risque de problèmes de santé en ayant des effets toxiques sur la reproduction par exemple.

Il existe près de 800 substances chimiques qui sont suspectées ou avérées d’avoir des propriétés de perturbateurs endocriniens.

Quelle est leur action ?

Les perturbateurs endocriniens agissent sur le système endocrinien de 3 façons :

  • Ils peuvent mimer l’action d’une hormone naturelle et entraîner ainsi la réponse due à cette hormone.
  • Ou alors ils peuvent empêcher une hormone de se fixer à son récepteur et ainsi empêcher la transmission du signal hormonal.
  • Enfin ils peuvent aussi perturber la production ou la régulation des hormones ou de leurs récepteurs.

Quand et où sommes nous exposés aux perturbateurs endocriniens ?

Il existe différentes sources d’exposition et la présence des perturbateurs endocriniens peut intervenir dans différentes voies : ingestion, inhalation, contact cutané.

En général : 

  • L’ingestion peut se faire par : l’alimentation à cause des résidus hormonaux et des pesticides dans les denrées alimentaires et la contamination des sols.
  • L’inhalation se fait par l’air et du fait de certains produits industriels.

Dans le monde professionnel : 

Certains secteurs sont plus enclins à être exposé aux perturbateurs endocriniens (à de plus fortes doses que la moyenne) :

  • l’agriculture : produits phytosanitaires
  • l’industrie pharmaceutique : production d’hormones
  • l’industrie chimique : fabrication de pesticides, herbicides …

Quels effets sur la santé ?

L’impact des perturbateurs endocriniens fait l’objet de diverses études épidémiologiques. Ces études montrent que les perturbateurs endocriniens peuvent interférer avec les fonctions reproductives, les fonctions thyroïdiennes, les fonctions métaboliques, les fonctions surrénaliennes. Il existe de nombreuses préoccupations autour de leurs effets sanitaires. De plus, beaucoup de questions restent sans réponse concernant les particularités d’action des perturbateurs endocriniens.

Plusieurs programmes de recherches s’intéressent donc à ce sujet, comme le Programme National de Recherche sur les Perturbateurs Endocriniens (PNRPE) par exemple.