Hypertension : causes, mesures, et traitements de la maladie

Hypertension

L’hypertension artérielle est une maladie chronique due à une pression anormalement élevée de sang dans les vaisseaux sanguins. Voici quelques éléments pour en apprendre plus sur cette maladie, qui touche en France 1 adulte sur 3, et dont seulement 50% en sont conscients.

Rappel sur le fonctionnement du système sanguin

La circulation du sang est soumise à un double mécanisme de fonctionnement du cœur. Lors de la contraction du cœur (systole), le sang est expulsé dans l’organisme par l’intermédiaire des vaisseaux sanguins. Ces derniers se gorgent de sang et la pression devient maximale. On parle de pression systolique. Puis, le cœur se relâche et aspire le sang contenu dans les vaisseaux. La pression au sein des artères diminue. On parle de pression diastolique.

L’hypertension artérielle, qu’est ce que c’est ?

La pression artérielle consiste en l’éjection du sang par le cœur vers les vaisseaux sanguins. Elle se mesure grâce à deux valeurs. La valeur haute, c’est-à-dire le sang propulsé en dehors du cœur vers les artères lors de la contraction du cœur, et la valeur basse, qui est à l’inverse mesurée lors de la relaxation du cœur, qui permet de recevoir le sang arrivant des veines.

Ainsi, on parle d’hypertension lorsque l’une de ces deux valeurs (ou les deux) est supérieure à la normale, quand elle est mesurée au repos.

Si cette maladie est la première maladie chronique en France, elle est souvent silencieuse (sans symptômes). C’est pourquoi il est important de faire des contrôles avec un médecin traitant par exemple, notamment après 65 ans, où le risque de présenter de l’hypertension artérielle est plus fort (on estime à 65% la part d’adultes de plus de 65 ans atteints par cette maladie).

L’examen médical : recherche des causes et mesure de la pression artérielle

Les origines de l’hypertension sont diverses et variées. Elles peuvent être physique, psychique ou médicale et demeurent encore le sujet de nombreuses recherches. Nous pouvons citer les causes les plus connues répertoriées par l’Organisation Mondiale de la Santé (1) :

  • L’hérédité
  • Une mauvaise alimentation : en terme de quantité et de qualité
  • Le surpoids
  • Les drogues, le tabac, l’alcool
  • Le stress, l’anxiété, la nervosité
  • Les médicaments
  • Les problèmes de santé

La recherche et l’analyse des facteurs de risques sont capitales dans le diagnostic de la maladie. En outre, cela permettra de prodiguer les bons soins. La mesure de la pression artérielle est également importante afin de connaitre l’état d’avancement de la maladie et d’anticiper d’éventuelles évolutions vers d’autres pathologies plus graves. Elle peut être réalisée :

  • Au cabinet médical : le médecin mesure la tension artérielle à plusieurs reprises durant une seule et même visite médicale ou au cours de visites successives
  • L’auto-mesure : il est possible de mesurer soi-même sa pression artérielle grâce à un tensiomètre.
  • L’utilisation d’un moniteur ambulatoire de pression artérielle (MAPA) peut aussi être recommandé et prescrit par un médecin. Il s’agit d’un dispositif compact qui mesure, à des moments précis, la tension artérielle sur une durée de 24 heures.

Les traitements de l’hypertension, ou la stratégie thérapeutique

Si votre médecin constate une hypertension artérielle, le traitement de celle-ci se fera en deux étapes. Premièrement, il vous donnera des conseils pour améliorer votre qualité de vie avec des gestes simples, comme la réduction de la consommation de sel, la pratique d’une activité physique régulière adaptée à votre santé, et/ou la réduction de la consommation d’alcool et de tabac.

Si toutefois cette stratégie thérapeutique n’est pas efficace et ne permet pas de faire revenir les valeurs de mesure à la normale, des traitements médicamenteux pourront être prescrits. Ce sont des médicaments antihypertenseurs. Il en existe plusieurs qui influent différemment sur l’hypertension. Votre médecin décidera lequel sera le plus approprié pour vous en fonction de vos caractéristiques (âge, sexe, antécédents médicaux) et de votre état de santé.

Les effets collatéraux de la maladie

Le non traitement de l’hypertension peut avoir des effets négatifs sur l’ensemble de l’organisme. En effet, la circulation sanguine est altérée et déficiente. Différentes zones peuvent être touchées par les effets collatéraux de l’hypertension :

  • Le cœur : insuffisance cardiaque, altération des fonctions motrices
  • Les reins : insuffisance rénale, lésions secondaires
  • Le cerveau : accident vasculaire cérébral, maladie d’Alzheimer, hémorragie, troubles de conscience
  • Les yeux : perte partielle ou totale de la vue (cécité)