La toux : causes, formes et traitements

Si la toux est une réaction mécanique de l’organisme visant à protéger les poumons, elle se manifeste sous différentes formes en fonction des causes de l’agression. Il existe de nombreuses causes pouvant en être à l’origine. Elle peut prendre différentes formes qui dépendent directement de son origine.

Les causes de l’agression à l’origine de la toux

La Société Française d’Oto-Rhino-Laryngologie (SFORL) propose une classification des principaux déclencheurs de la toux (1) :

  • Une maladie ou une infection : la toux peut être un symptôme associé à une autre maladie pouvant toucher ou non les voies respiratoires. Il peut ainsi s’agir d’une grippe, d’une bronchite ou encore d’un rhume. Elle s’accompagne parfois d’autres symptômes comme par exemple des écoulements nasaux, de la fièvre ou des vomissements. L’asthme est également un facteurs souvent responsable de l’apparition de la toux.
  • Une allergie respiratoire : certains aliments ou composants de médicaments peuvent entraîner une inflammation des muqueuses à la suite d’une réaction allergique.
  • Les substances irritantes : certaines substances peuvent être irritantes pour les voies respiratoires. La fumée, la poussière, la pollution peuvent être à l’origine de la toux. Le tabac et l’alcool favorisent quant à eux l’inflammation des muqueuses.
  • L’état psychologique : l’anxiété, l’émotion ou même la douleur peuvent être des causes de la toux. Néanmoins, il ne s’agit généralement plus d’un mécanisme involontaire de protection des poumons mais davantage d’un mécanisme de défense psychologique.

Les grandes formes de toux

Elle peut prendre deux formes différentes qui dépendent directement de son origine : la toux grasse et la toux sèche. Ces formes peuvent également être caractérisées par leur fréquence et leur durée. On cherche à différencier une toux aiguë d’une toux chronique.

La toux grasse

Aussi appelée toux productive apparaît généralement lorsque les voies respiratoires sont irritées par des particules. Il peut aussi bien s’agir de poussières, de particules fines contenues dans l’air pollué ou de bactéries. Les cellules qui tapissent le fond de la gorge vont sécréter une dose excessive de mucus, un liquide servant à la protéger des agressions extérieures. La toux grasse s’accompagne donc souvent d’expectorations (crachats, glaires). Celle-ci peuvent contenir du sang et révèlent alors une pathologie plus sérieuse qui nécessite une consultation médicale.

La toux sèche

Contrairement à la toux grasse, est aussi appelée toux non productive. La plupart du temps, elle est d’origine virale (provoquée par un virus) et revêt un caractère particulièrement fatigant et douloureux. En outre, elle n’entraîne pas d’expectoration dans la mesure où les voies respiratoires ne sécrètent pas de mucus. La gorge est irritée et le fait de tousser renforce l’inflammation et les risques de lésion. C’est un cercle vicieux.

La toux médicamenteuse

Certains médicaments peuvent être à l’origine d’une toux. On parle alors de toux médicamenteuse. La plupart du temps, elle n’entraîne pas d’expectoration et disparaît dans le mois qui suit l’arrêt du traitement médicamenteux en cause.

La toux aiguë et la toux chronique

La toux aiguë dure généralement moins de trois semaines. Elle se distingue donc de la toux chronique qui dure plus de trois semaines ou apparaît de manière récurrente.

Choisir le bon traitement

L’importance de l’examen

La toux est une pathologie courante et banale qui n’est généralement pas grave. En revanche, elle peut révéler une pathologie plus profonde et n’être alors qu’un simple symptôme de cette dernière. L’examen médical est donc primordial si la toux est chronique ou très douloureuse. D’ailleurs, on estime que les médecins identifient dans 80 % des cas, les causes d’une toux chronique. Cette identification permet une nette amélioration des symptômes 75 fois sur 100 (2).

Chez le nourrisson

Comme tout être humain, les bébés sont susceptibles de tousser pour de nombreuses raisons et de façon assez régulière. Un bébé ou un enfant en bonne santé contractera en moyenne un peu plus de 10 épisodes de toux par an. Il n’est donc pas généralement nécessaire de consulter un médecin à chaque fois qu’un bébé tousse. Néanmoins, en cas de toux qui dure et de symptômes associés tels que de la fièvre, de la fatigue, des difficultés respiratoires ou encore un changement de comportement, il est recommandé de consulter un médecin (3).

Elle est souvent associée au rhume mais elle peut être provoquée par trois pathologies identifiées par les médecins : la laryngite, une obstruction des voies respiratoires ou une infection virale.

Chez la femme enceinte

Les femmes enceintes font l’objet d’une attention particulière dans le diagnostic de la toux et la prescription médicamenteuse. Généralement elle n’est pas traitée, sauf dans les cas où elle devient très douloureuse, permanente, épuisante et donc dangereuse pour la grossesse.

Sources :