Orgelet – Tout savoir sur les causes, les symptômes et les traitements

orgelet

L’orgelet, aussi appelé “compère loriot”, est une affection douloureuse et gênante de la paupière. Très fréquent dans la population, nous verrons quelles en sont les causes, comment le reconnaître et le prendre en charge ?

Définition de l’orgelet

Petit bouton rouge et douloureux situé au bord de la paupière, l’orgelet est une infection bactérienne bénigne, se formant en quelques jours à partir de la glande sébacée d’un cil. Il n’est pas contagieux et ne causera pas de dommages pour l’œil. L’infection disparaît généralement d’elle même en 1 semaine.

Causes et symptômes de l’orgelet

Un orgelet se forme lorsque des bactéries, le plus souvent de type staphylocoque doré, se logent dans la racine des cils. Les glandes des cils se retrouvent obstruées, puis gonflent et s’infectent.

L’orgelet se forme le plus souvent sur la partie externe de la paupière.
Le bouton à la racine du cil aura tendance à grossir et à se remplir de pus. Il y aura ensuite la formation d’un œdème rouge pouvant être responsable de fortes douleurs et d’une envie de se gratter. Une sensibilité à la lumière et des larmoiements peuvent aussi être présents. Enfin, des croûtes peuvent se former autour des paupières.

La durée des symptômes est de 4 à 5 jours. Généralement, l’orgelet disparaît complètement en 1 ou 2 semaines mais en absence de traitement approprié il peut récidiver. Il est possible de souffrir de plusieurs orgelets en même temps, avec une évolution possible en blépharite (inflammation des paupières).

Facteurs de risques

Il existe certains facteurs susceptibles d’augmenter les risques de contracter un orgelet:

  • Une mauvaise hygiène des yeux, par exemple porter du maquillage périmé ou infecté sur les paupières ou se frotter souvent les yeux avec les mains sales
  • Le port de lentilles de contact mal décontaminées ou la manipulation de celles-ci avec une mauvaise hygiène des mains
  • Le stress
  • Les changements hormonaux
  • La sécheresse oculaire
  • Une irritation fréquente des yeux
  • Les maladies rendant plus sensibles aux infections (diabète, immunosuppression, prise de corticoïdes, etc.)

Diagnostic

Le diagnostic de l’orgelet est en général assez facile à réaliser par le médecin par la simple observation des paupières et de l’œil. Il peut éventuellement enlever le cil pour accélérer la cicatrisation. Généralement, une pommade antibiotique sera prescrite. Parfois, une incision sous anesthésie locale sera nécessaire pour évacuer le pus ou le petit kyste.

Quand consulter en cas d’orgelet ?

Il est rarement nécessaire de consulter un médecin car le plus souvent l’orgelet guérit spontanément. Toutefois, il existe des situations ou l’avis d’un ophtalmologiste sera nécessaire:

  • Si la vue est gênée par l’orgelet
  • Si la douleur est très importante
  • Si l’orgelet persiste plus de 15 jours malgré les mesures hygiéniques prises
  • Si une petite boule dure et indolore (kyste) apparaît à l’endroit de l’orgelet
  • Si vous avez souvent des orgelets

Traitements

Il existe plusieurs moyens pour soigner les orgelets.

L’orgelet peut se soigner en automédication avec des traitements naturels. Des compresses humides tièdes ou de thé noir peuvent être déposées sur la paupière pour soulager la douleur. Des bains oculaires d’euphraise peuvent aussi être réalisés. Cette plante possédant des propriétés astringentes et anti-inflammatoires est souvent indiquée dans le traitement des inflammations des paupières, de la cornée ou encore dans les conjonctivites.

Si les traitements naturels n’ont pas d’effets sur l’orgelet, d’autres alternatives sont possibles.

Une pommade ophtalmique contenant un antibiotique peut être prescrite dans certains cas. Elle doit être déposée entre l’œil et la paupière, en faisant attention au contact avec l’extrémité du tube pour éviter toute contamination. En complément, du sérum physiologique peut être utilisé pour nettoyer l’œil. Dans certains cas avancés, le médecin peut prescrire des antibiotiques en usage interne.

En cas de forte douleur, l’utilisation d’un antalgique par voie orale comme le paracétamol ou d’un anti-inflammatoire comme l’ibuprofène est possible.

L’incision chirurgicale n’aura lieu que dans des cas extrêmes en absence d’effets des autres traitements.

Gestes pour éviter une récidive

La meilleure façon d’éviter les orgelets est de garder une bonne hygiène des yeux et des mains. Pour cela il est recommandé de:

  • Ne pas toucher l’orgelet et ne pas essayer de le percer
  • Se laver les mains avant de toucher l’œil malade
  • Ne pas appliquer de produit pouvant infecter les paupières (crème, maquillage, …)
  • Moins se maquiller et ne pas partager de maquillage avec d’autres personnes
  • Ne pas porter de lentilles de contact avant la guérison complète
  • Ne pas utiliser de collyre ou pommade antibiotique sans avis médical