Grains de beauté ou naevus : Pourquoi est-ce si important de les surveiller ?

grain de beauté naevus

Notre peau est parsemée de quelques-unes à plus d’une centaine de ces petites tâches brunes que nous appelons grains de beauté. Certains disparaissent et d’autres apparaissent au cours de notre vie. Cependant, il est très important de surveiller leur évolution et ainsi prévenir le plus tôt possible certains cancers de la peau, notamment le mélanome.

Le grain de beauté ou naevus : Qu’est-ce que c’est ?

Le grain de beauté, appelé également naevus (naevi au pluriel), est un amas de cellules pigmentaires (mélanocytes) dans la peau. Ces cellules mélanocytaires, de couleur marron, sont les cellules qui provoquent le bronzage. Elles s’accumulent à la jonction dermo-épidermique de la peau formant ainsi des tumeurs mélanocytaires bénignes : le grain (ou point) de beauté.

A quoi ressemble un grain de beauté ?

Le naevus est une petite tâche brune. Ce peut également être une petite grosseur cutanée rosée ou brune. Le grain de beauté a le plus généralement une couleur foncée mais il arrive qu’il soit rouge, rose ou bleu.

Où retrouve-t-on le grain de beauté ?

Les naevi sont plus nombreux sur les zones exposées au soleil : les épaules, le dos, les jambes etc. Ils peuvent aussi apparaître sur les ongles. Dans ce cas-là, le naevus formera une bande foncée sur l’ongle (Naevus unguéal).

Quand apparaît-il ?

Les grains de beauté apparaissent après la naissance (entre 6 mois et un an), puis tout au long de l’enfance et de l’adolescence. L’apparition de naevi est influencée par les expositions au soleil : cela fera varier leur nombre, leur taille mais aussi leur potentiel dégénératif.

Les différents types de grain de beauté

  • Le naevus commun ou acquis : Il s’agit du naevus le plus fréquent, présent chez tous les individus. Il apparaît après la naissance.
  • Le naevus congénital : Il est présent dès la naissance et peut couvrir une large surface de peau. S’il est supérieur à 20 centimètres, on le qualifiera de “géant”.
  • Le naevus atypique ou dysplasique : Il s’agit d’un naevus bénin mais présentant un contour irrégulier, ou plusieurs couleurs. Il est important de surveiller ce type de naevus car il représente un risque accru de développer un mélanome.

Pourquoi et comment surveiller ses grains de beauté ?

Pourquoi surveiller ses grains de beauté ?

Il est important de surveiller sa peau et particulièrement ses grains de beauté. En effet, le mélanome, le plus grave des cancers de la peau, peut ressembler à un naevus à son apparition ou dans certains cas, assez rares, il provient d’une transformation maligne d’un naevus déjà existant.

Comment surveiller ses grains de beauté ?

Il est nécessaire de faire des auto-examens tous les mois ou deux mois et faire une visite chez le dermatologue une fois par an.

L’autosurveillance permet de se familiariser avec sa peau et de repérer plus facilement des lésions nouvelles ou tout changement de naevi pré-existants du sommet de son crâne au bout de ses pieds. Il est important de montrer tout naevus qui apparaît et différent des autres à un médecin.

La règle ABCD(E) permet de repérer un changement d’aspect d’un naevus (qui ne serait pas initialement atypique).

  • A – Asymétrique : on tire un trait imaginaire au milieu du naevus et les deux parties n’ont pas la même forme.
  • B – Bords irréguliers : les bords ne sont pas nets, ils sont déchiquetés.
  • C – Couleurs différentes : le grain de beauté est de plusieurs couleurs.
  • D – Diamètre : le diamètre de naevus est supérieur à 6 millimètres (En guise de repère : une gomme de crayon fait 6 millimètres).
  • E – Evolution : Il s’agit ici de repérer tout changement de taille, de forme, de couleur d’un grain de beauté, s’il devient croûteux, s’il saigne au moindre traumatisme… Dans ce cas-là, il faut consulter un médecin pour vérifier s’il ne s’agit pas d’un mélanome débutant.

L’examen par le dermatologue

Il est important de faire surveiller ses grains de beauté une fois par an par un dermatologue.

Le dermatologue est le médecin spécialisé dans le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies en rapport avec la peau, le tissu cellulaire sous-cutané, les muqueuses et les annexes de la peau (cheveux, ongles, poils).

Lors de la consultation, le dermatologue réalise une dermoscopie. A l’aide de son dermoscope, il va observer les naevi présents sur la peau. Cet appareil lui permet d’avoir une visualisation agrandie du grain de beauté et de bien voir sa structure et ses couleurs. Cela permet de différencier le grain de beauté du mélanome.

Dans quels cas doit-on faire enlever ses grains de beauté ?

L’exérèse est une intervention chirurgicale pour retirer le naevus potentiellement dangereux. Le dermatologue la réalise sous anesthésie locale. La pièce retirée lors de l’exérèse est ensuite analysée pour diagnostiquer la présence ou non du mélanome.

L’exérèse est réalisée soit :

  • à la demande du patient : pour des raisons esthétiques ou de gêne corporelle. Attention, il y a un risque de cicatrisation disgracieuse.
  • Pour établir un diagnostic ou en guise de prévention : dans le cas d’un naevus suspect.

Dans le cas d’un naevus congénital géant, une intervention est proposée très rapidement après la naissance pour le retirer. Ici, il sera pratiqué généralement une dermabrasion, ou le laser, ou un curetage.

Les précautions à avoir pour prendre soin de sa peau et de ses grains de beauté

Faire de l’autosurveillance une fois par mois et consulter son dermatologue une fois par an et au moindre doute de changement d’aspect de naevus !

La Sécurité Sociale met en place une consultation spécifique de dépistage de mélanome sans avoir besoin de passer par son médecin traitant une fois par an pour les personnes plus sujettes à un mélanome, à savoir :

  • Les personnes ayant un phototype cutané de type I : peau claire, yeux bleus, cheveux clairs,
  • Les personnes ayant un antécédent personnel ou familial de mélanome,
  • Les personnes ayant un nombre élevé de naevi, ou des naevi de grande taille, ou atypiques,
  • Les personnes ayant des antécédent de coups de soleils, ou d’expositions solaires trop intenses sans crème solaire.

Et ensuite, il faut protéger sa peau du soleil !

Il est important de ne pas s’exposer au soleil sans protection. Il est nécessaire de porter des manches longues, un pantalon et un chapeau à bords larges en été. Enfin, fréquenter les salons de bronzage est déconseillé. (De plus, une peau hâlée ne protège pas des rayons du soleil !)